Jeud 15 mars 2012 - Salle des Genêts d'Or à Genay à 20 h

 

« L'art des jardins en occident » du moyen âge aux jardins contemporains.

 

Par Stéphane CROZAT,  directeur du Centre de Ressources de Botanique Appliquée (CRBA), ethnobotaniste

et spécialiste de l'histoire des jardins (formé à l'école nationale de Versailles)

 

Cette conférence est à recommander aussi bien à ceux qui ont besoin de synthèse, qu'à ceux qui n'ont aucun repère sur les jardins français, italiens, anglais et contemporains...

 

 

Informations : lucien.arnaud@laposte.net

 

 

Télécharger le document ici

 

 

Compte rendu de la conférence:

 

Ce jeudi 15 mars 2012, c’est devant une nombreuse assistance de jardiniers amateurs, mais tous confirmés, que Mr Stéphane CROZAT , ethnobotaniste spécialiste de l'histoire des jardins et directeur du Centre de Ressources de Botanique Appliquée (CRBA), a dressé un large et brillant panorama de l’art des jardins en Occident.

De très belles représentations picturales des merveilles disparues, nous ont permis de parcourir les premiers jardins de la période Romaine, en passant par le Moyen-Age et jusqu’à nos jours.

Jardins suspendus, jardins cloisonnés, jardins secrets, jardins des simples, jardins d’Eden, d’abord intimistes, ils vont s’ouvrir à la renaissance sur de larges perspectives et même apprivoiser la nature environnante, intégrer de savants mécanismes et jouer de toutes les ressources de l’eau.

Chargés d’une forte symbolique pas toujours visible à nos yeux profanes.

Louis XIV, n’a-t-il pas voulu qu’au bout de la perspective du jardin du château de Versailles, le soleil se couchât à ses pieds … !

Les Jardins à la Française, vont peu à peu laisser la place au style Anglo-chinois («Jardins pittoresques»)

Avec ces « nouveaux Jardins à la mode » broderies, figures géométriques et symétries, vont laisser place à un style complètement opposé, tout en courbes, avec de multiples réalisations, parfois complètement démesurées et délirantes !

Dans ce nouveau type de jardins, de nombreuses constructions de styles différents (« fabriques ») viennent agrémenter les parcs.

Certaines parfois très conséquentes et nombreuses dans le même parc, se côtoient : pyramides, obélisques, pavillons, temples, kiosques, fermettes, amphithéâtres, théâtres d'inspiration gothique, orientale, chinoise ou grecque, fausses ruines, grottes artificielles. Mais aussi des lacs artificiels, parfois souterrains, rivières enchantées, cascades, des fontaines, des ponts, des ménageries et volières …

La conférence se termine avec un rapide tour d’horizon de parcs de notre époque actuelle, des tendances et expérimentations contemporaines. 

 

M-J C